Le secteur de la croisière s’engage à réduire ses émissions de carbone dans le monde de 40 pour cent d’ici 2030

WASHINGTON DC (le 18 décembre 2018) — La Cruise Lines International Association (CLIA) a annoncé aujourd’hui un engagement historique du secteur de la croisière de réduire le taux d’émissions de carbone de sa flotte de 40 pour cent d’ici 2030.

« Cette annonce rend hommage à la collaboration entre les sociétés de croisière et l’engagement commun en faveur de la protection environnementale », a précisé Arnold Donald, président de la CLIA et PDG de Carnival Corporation & PLC. « Nous partageons l’ambition de l’Organisation maritime internationale d’éliminer les émissions de carbone des navires d’ici la fin du siècle. Notre engagement de réduire de 40 pour cent nos émissions de carbone à l’horizon 2030 est une première étape vers la réalisation de cet objectif ».

La volonté de réduire les émissions de la flotte de 40 pour cent est le résultat d’un processus collaboratif destiné à parvenir à un consensus entre les sociétés de croisière. Les progrès seront mesurés par rapport au taux de 2008, et les émissions seront calculées en fonction du total des émissions de carbone de l’ensemble de la flotte, du nombre de cabines et de la distance parcourue. La CLIA fera un rapport annuel sur les progrès réalisés.

Bien que les sociétés de croisière membres de la CLIA aient, individuellement, mis en place des programmes responsables visant à limiter les déchets et protéger les océans, l’engagement de réduire les émissions de carbone est une initiative importante qu’elles ont adoptée ensemble. La réduction sera rendue possible par l’utilisation de technologies novatrices dans la conception des navires pour améliorer l’efficacité énergétique. Le premier paquebot au gaz naturel liquéfié a été mis à flot la semaine dernière et quelque 25 navires du même type pourraient naviguer d’ici 2025. Bien que les navires au GNL s’attaquent surtout au problème de la pollution, ils réduisent également les émissions de carbone.

La CLIA est fière d’avoir pris cet engagement commun de réduction des émissions de carbone pour protéger les océans.